fr up_header_tmp_blue

Под омофором Вселенского Константинопольского Патриарха и по благословению управляющего Архиепископией церквей русской традиции в Западной Европе, Архиепископа Гавриила, организован Православный приход Сретения Господня в городе Лурд

                      ДОРОГИЕ ПАЛОМНИКИ !  pilgrim icon pilgrim icon2 Pilgrim people

Если вы планируете свой визит в Лурд и хотите, чтобы отец Георгий специально провел для вас Службу, пожалуйста, сообщайте об этом заранее не менее чем за две недели по номерам телефонов и электронной почте, указанной в разделе "Контакты".

От имени Приходского Совета
Настоятель о. Георгий

Слово о Вере - О литургическом движении

 СЛОВО О ВЕРЕ  СОВРЕМЕННОЕ БОГОСЛОВИЕ  Некоторые размышления о литургическом движении в Католической и о его возможности в Православной церквах Обращаясь к событиям прошедшего века, не только к тем, которые связаны с литургическим движением, но в целом к церковным, вновь осознаешь жизнь Христовой церкви как жизнь, одолевающую врата ада. Церковь там, где Евхаристия, Евхаристия там, где церковь. Евхаристия – собрание народа Божьего, обращенного в молитве к Богу и соединяющегося с Ним. Это центральный нерв церковного тела, и возрождение церкви является следствием возрождения молитвы всей церкви. Заданные в теме статьи временные рамки будут нарушаться, поскольку невозможно рассказать о литургическом движении ХХ – XXI...

Читать...

Слово о Вере - О крещении младенцев

 СЛОВО О ВЕРЕ  СОВРЕМЕННОЕ БОГОСЛОВИЕ   Богословы о.Александр Шмеман и о.Николай Афанасьев о крещении младенцев   Никто не может прийти ко Мне, если не привлечёт его Отец, пославший Меня; и Я воскрешу его в последний день. (Ин.6:44) Выбор настоящей темы обусловлен дискуссией в группе студентов заочного отделения Свято-Сергиевского православного богословского института о крещении младенцев. Аргументация в подтверждение возможности и даже желательности крещения в младенческом возраста приводимая в ходе дискуссии, большей частью, имела характер исторический, практический или психологический. В поисках богословского обоснования, обратимся к трудам богословов ХХ века, в частности: к книге о.Александра Шмемана «Водой и Д...

Читать...

Слово о Вере - Вправе ли Церковь использовать право

 СЛОВО О ВЕРЕ Вправе ли Церковь использовать право? Быховцев Александр      Церковное право — это нонсенс, атавизм или насущная необходимость? Можно рассматривать этот вопрос с различных позиций, но сначала задумаемся, насколько институт правовой нормы вообще применим для регулирования религиозных отношений. И для этого ответим на вопрос, как и для чего церкви может потребоваться что-либо регулировать. Думается, для того, чтобы оградить членов церкви от душегубительных учений и душеопасного пасторства. Вопросы эти настолько важны для существования церкви в мире, что без защитно-охранительных механизмов здесь, вероятно, не обойтись. Т.о. намечены два направления регламентации: оформление вероучительных границ и форм...

Читать...

Слово о Вере - Статьи - Клир - не мир

 СЛОВО О ВЕРЕ Клир - не мир Быховцев Александр    Все и всегда задавались вопросом, почему в едином организме церкви как раз единства никогда и нет?! Ответ, казалось бы, очевиден: различны составные части этого организма. Но так было всегда, или почти всегда, с момента подвига исповедания Первомученика Стефана, когда церковь выплеснулась за границы иерусалимской общины учеников/святых и стала вбирать в себя бесконечно несхожие народы и противоборствующие социальные классы. Время шло, церковь росла вслед за ростом границ христианских империй, а её части продолжали дифференцироваться и сегодня атомизировались до отдельной личности. Но разве причина в этом? Могло ли быть неведомо Спасителю, что цивилизация приведёт человечество...

Читать...

Слово о Вере - L’importance de l’exploit des néo-martyrs et confesseurs de Russie au XXe siècle

СЛОВО О ВЕРЕ L’importance de l’exploit des néo-martyrs et confesseurs de Russie au XXe siècle Archiprêtre Georges Ashkov, recteur de la paroisse de la Protection-de-la-Mère-de-Dieu et Saint-Alexandre-de-la-Neva (Biarritz) Source: http://www.orthodoxequimper.fr/files/downloads/lettre-fev-21-3.pdf          

Читать...

Слово о Вере - Богословие ложки

СЛОВО О ВЕРЕ Богословие ложки Протоиерей Георгий Ашков, Франция Ложка дегтя портит бочку меда, - такова народная поговорка. В нашем случае не деготь и не мед имеют значение, а сама ложка, которая теперь в центре внимания в православном мире. Привычный образ причащения общей ложкой стал камнем преткновения и предметом дискуссии богословов, епископов , синодов Церквей, журналистов и блогеров, пастырей и паствы, - все погружены в эту тему. Дошло до того , что 1 июня Вселенский патриарх Варфоломей обратился к главам Церквей и запросил их мнение по этому вопросу. За время карантина возникло несколько примеров временного изменения способа причастия прихожан. Священники Румынского патриархата первыми начали практику причащения одноразовыми ложками...

Читать...

Слово о Вере - Тертуллиан

СОВРЕМЕННОЕ БОГОСЛОВИЕ Тертуллиан Реферат Татиана Кембридж …Christian polemical and theological literature erupted in the last decade of the second century with a loud bang, Tertullian. T. D. Barnes, Oxford1. …Христианская полемическая и богословская литература в последнее десятилетие второго века взорвалась с оглушительным грохотом, Тертуллианом. Т. Д. Барнс, Оксфорд   ВВЕДЕНИЕ 1. Историческая канва гения Тертуллиана. Тертуллиан жил и работал в исторический период (150-325 гг.), называемый Доникейским. В этот период в Западном мире были известны два центра: Рим и Карфаген. «Несмотря на то, что Африканская Церковь появилась сравнительно позже, именно ее вклад в раннюю христианскую литературу и богословие был намного...

Читать...

Слово о Вере - Theologie der Quarantäne Deutch

СОВРЕМЕННОЕ БОГОСЛОВИЕ "Theologie der Quarantäne" und die großen Antinomien des Glaubens 18 Mai 2020 Erzpriester George Aschkov Übersetzung: Michail Bogdanovich Der Autor, Erzpriester George Aschkov ist ein Kleriker des Patriarchats von Konstantinopel, Rektor der Pfarreien in Biarritz und Lourdes, Frankreich. Die Coronavirus-Epidemie, die zur offiziellen Ausrufung einer Pandemie und in der Folge zur Schließung von Kirchen führte, warf für Christen viele Fragen auf. Daraufhin entwickelte sich in der orthodoxen Kirche eine breite Diskussion über die geistlichen Ursachen der Epidemie und die Notwendigkeit solch strenger Maßnahmen zur Unterbindung öffentlicher Gottesdienste. Selbst wenn man die g&...

Читать...

Слово о Вере - Theologie du confinement

СОВРЕМЕННОЕ БОГОСЛОВИЕ La « Théologie du confinement » et les grandes antinomies de la Foi L’épidémie du coronavirus COVID-19, qui a mené à la déclaration officielle de la pandémie, et par conséquence, à la fermeture des lieux de cultes, a été la source de beaucoup de problématiques à la conscience chrétienne. Au sein de l’Église Orthodoxe cela a suscité des débats sur les raisons spirituelles de cette épidémie, et des discussions à propos des mesures strictes, notamment l’arrêt des offices religieux publics. Quoi que l’on pense de l’aspect politique et de...

Читать...

Слово о Вере - Sermon pour le jour de Pâques 2020

СЛОВО О ВЕРЕ Sermon pour le jour de Pâques 2020 Le Recteur Archiprêtre George ASHKOV Mes chers frères et sœurs ! Les jours de la semaine Sainte ont pris fin lorsque nous nous sommes souvenus des événements clés de l'Évangile : la trahison de Judas, la Cène Mystique, l'arrestation de Jésus, le jugement des grands prêtres et celui de Pilate, les moqueries et l'exécution du Christ sur la Croix puis sa mort. Et puis, nous entendons aujourd’hui dans l’Évangile la bonne nouvelle : la Résurrection de Jésus-Christ ! Et nous sommes prêts à célébrer Pâques. Les souvenirs de l'histoire évangéli...

Читать...

СЛОВО О ВЕРЕ

Sermon pour le jour de Pâques 2020

Le Recteur Archiprêtre George ASHKOV

Mes chers frères et sœurs !

Les jours de la semaine Sainte ont pris fin lorsque nous nous sommes souvenus des événements clés de l'Évangile : la trahison de Judas, la Cène Mystique, l'arrestation de Jésus, le jugement des grands prêtres et celui de Pilate, les moqueries et l'exécution du Christ sur la Croix puis sa mort. Et puis, nous entendons aujourd’hui dans l’Évangile la bonne nouvelle : la Résurrection de Jésus-Christ ! Et nous sommes prêts à célébrer Pâques. Les souvenirs de l'histoire évangélique constituent la base de notre vie liturgique, de nos inquiétudes spirituelles, et nous sommes habitués à cette pratique religieuse, à cette expression de notre foi.

Mais réfléchissons au sens du mot « Pâques ». Le mot hébreu "Pâque" ("Pessah") se traduit littéralement par "passer à côté ". En souvenir de l'Ange de la mort qui a frappé l’Égypte et qui est passé sans toucher les habitations de la tribu juive. Une autre signification du mot a un sens religieux, c'est "transition", "délivrance", puisque la fête juive de Pâque est consacrée à l'exode du peuple israélite d’Égypte, à la traversée de la mer rouge et à leur libération de l'esclavage. Ces événements sont décrits dans l'Ancien Testament. La Pâque de l'Ancien Testament est devenue pour les chrétiens une préfiguration de la Pâques chrétienne, la préfiguration du Christ qui, par sa souffrance sur la Croix et sa mort, a délivré l'humanité de l'esclavage du péché et a rétabli le lien rompu de l'homme avec Dieu. Le Christ est Ressuscité et a ouvert la voie à l'humanité vers la résurrection des morts.

Dans les langues européennes modernes, il y a le mot « méthode », tiré du grec, ce qui signifie aussi « le chemin », c'est le chemin de la connaissance, le chemin de la recherche. Maintenant, le Seigneur nous ouvre le chemin de notre résurrection universelle, le chemin vers le Royaume de Dieu. Ces chemins et méthodes nous sont ouverts simultanément dans l'Église. Nous connaissons beaucoup d'images bibliques de l'Église. Elle est le Corps du Christ, l'Épouse du Christ, la colonne et l'affirmation de la Vérité, le temple vivant de Dieu.

Le Saint martyr Ignace d'Antioche nous a donné une image eschatologique de l'Église, comme l'Assemblée du peuple de Dieu rassemblée autour d’un repas fraternel du Royaume de Dieu, présidé par le Seigneur Jésus-Christ, qui est entouré de ses apôtres. C'est la même image et l'idéal que les chrétiens sont appelés à incarner ici sur terre, car l'Église est le Royaume de Dieu sur terre qui est venu par la puissance du Saint Esprit.

Par conséquent, l'Église, en tant que maison de Dieu, n'est pas seulement un lieu de prières personnelles pour nos besoins. C'est un lieu de prière fraternelle, commune, car la liturgie est un ministère commun.

L'église de Dieu s'est répandue sur la terre, ainsi toute une civilisation a été créée. Mais nous savons que le chemin historique des chrétiens n'était pas simple. Il y avait des époques où le monde pourchassait les chrétiens, mais il y avait aussi des époques où les chrétiens eux-mêmes essayaient de diriger le monde. Hélas, les chrétiens n'ont pas toujours suivi leur idéal.

Tous les écarts de l'idéal de l'Église et de la civilisation ont conduit à une crise de la foi et à une crise mondiale. Le XXe siècle dernier a connu beaucoup de ces crises.

Aujourd'hui, au XXIe siècle, il est clair pour beaucoup que, malgré les progrès technologiques rapides, la mondialisation de l'économie et les changements sociaux, le monde ne peut toujours pas résoudre ses contradictions. De plus en plus, le mot "crise" retentit. Les capitalistes à la recherche du profit continuent de tuer notre planète, les politiciens continuent de diviser le monde en sphères d'influence, et en conséquence, nous voyons des conflits militaires et des actes de terrorisme dans le monde entier. Le fossé entre les riches et les pauvres ne disparaît pas, les maladies chroniques et mortelles viennent de plus en plus. Et puis un désastre commun arrive, une crise mondiale sanitaire : le Coronavirus (pandémie).

Malgré tout cela, il y a encore des idéaux bibliques dans le monde. Ils sont enregistrés dans les chartes, les constitutions, les devises de nombreux pays. Cependant, dans le monde, ces idéaux sont déconnectés de leur source, de sorte que souvent la spéculation et le calcul pragmatique prennent leur place.

Mais dans l'Église aussi, nous trouvons parfois une distorsion de notre idéal évangélique. Après tout, nous, chrétiens, divisons parfois notre vie en deux parties : spirituelle pour la prière dans l'église et laïque pour tout le reste, dans laquelle nous vivons comme tout le monde. Nous participons à la course au succès, à la richesse, au confort. Mais le Seigneur nous dit qu'il est impossible de servir deux maîtres. Notre prière est souvent trop égoïste, seulement pour nous-mêmes et pour notre famille. La charité et le service social restent l'affaire des organisations de l'église et des associations. Vérifiez-le, posez-vous une question simple : « Combien j'ai apporté de bouteilles d'eau de source de Lourdes pour les paroissiens qui n'ont pas pu participer au dernier pèlerinage ? ». Et ne comptez pas vos proches, car le Seigneur dit que les mécréants font aussi du bien à leur foyer (Luc 6, 32).

En 1929, lorsque le monde a été frappé par la crise économique, saint Nicolas de Serbie nous a rappelé que ce mot « crise » est également arrivé dans la culture mondiale de la langue Grecque (κρίση). L'étymologie de ce mot remonte au verbe grec ancien, qui peut être traduit par « séparer », « démonter », « juger », « résoudre », « nettoyer ». Depuis l'époque d'Hippocrate dans le concept clinique, la crise est considérée comme un tournant dans la maladie, après quoi il y a des changements dans l'état du patient. Le concept historique utilise la crise dans un contexte similaire. Le sens le plus significatif du mot « crise » se traduit par « le point de basculement », « le moment variable ». Voici pourquoi la crise en grec signifie aussi « un jugement », « une décision », « une condamnation ». Saint Nicolas de Serbie nous propose de remplacer partout le mot habituel « crise » par le mot « jugement ». Alors nous pouvons considérer la crise comme un Jugement de Dieu.

Nous croyons que tout ce qui se passe dans le monde est fait par la grâce de Dieu ou par sa permission, lorsque le Seigneur permet à l'homme de faire ce qu'il veut. En conséquence, l'homme peut mener le monde, et lui-même, à une catastrophe en atteignant les limites de sa folie. Cette pédagogie divine est nécessaire pour que nous nous arrêtions enfin et réfléchissions, nous nous repentions et réparions notre vie. Non, le Seigneur ne nous a pas envoyé une épidémie, il ne maudit personne, l'homme par son péché se punit lui-même, car Dieu dit à l'homme dans la Bible : « La terre est maudite dans les œuvres de tes mains » (Gn 3,17).

Quelques jours avant la Pâque, le Seigneur a dit la même chose au peuple : « C'est maintenant, le jugement de ce monde ! » (Jn 12, 31), car tout ce qui s'est passé ensuite, la mort du Christ et Sa Résurrection, a été la crise clinique du monde, le point de basculement, le Jugement de Dieu ! C'est pourquoi nous appelons la Résurrection du Christ « Pâques ». C’est le passage de la mort à la vie. Le moment quand, selon la parole de l'apôtre Paul, la mort, en tant que premier et dernier ennemi de toute la race humaine, a été détruite (1 Cor 15, 24) et nous pouvons avoir l'espoir en notre résurrection.

Aujourd'hui, en 2020, alors que nous célébrons la fête de Pâques dans des conditions inhabituelles, non pas dans l'église, mais chez nous, nous avons une raison de nous demander : comment allons-nous traverser cette crise, ce Jugement de Dieu ? Comment allons-nous ressusciter notre foi et notre vie ? Nous comprenons que le monde va changer après cette pandémie et que nous aurons tous du mal à vivre dans cette nouvelle réalité.

Donc, si nous croyons que la liturgie est une chose commune, et que nous sommes tous frères et sœurs, si l'image de l'Église est l’Assemblée du peuple de Dieu réuni autour d’un repas fraternel du Royaume de Dieu, alors nous devons d'abord nous libérer de l'individualisme dans notre vie ecclésiale, rejeter la paresse et l'égoïsme. Ce n'est pas le nombre de prières du soir, ni la beauté de nos rituels, mais la véritable fraternité et la charité dans l'obéissance aux commandements de notre Seigneur Jésus-Christ qui doivent nous servir d’instrument de mesure de notre foi.

Aujourd'hui, nous, les chrétiens orthodoxes, continuons à adresser nos prières au Seigneur Ressuscité pour tous ceux qui ont été victimes de l'épidémie et pour le réconfort de leurs proches. Nous prions aussi pour le rétablissement de tous ceux qui continuent à être malades et à souffrir ! Nous demandons à Jésus de bénir le travail de tout le corps médical et de tous ceux qui travaillent pour assurer notre vie dans ces conditions difficiles ! Nous souhaitons la sagesse aux chefs des Nations et aux politiciens du monde, le courage et la patience à tous les peuples de notre planète.

Nous célébrons aujourd'hui la fête de Pâques et nous ne serons pas découragés, en se souvenant des vers du poète russe Fyodor Tyutchev :

« Heureux qui visita ce monde Aux grandes heures de son destin »

Mes chers frères et sœurs, que Notre Seigneur Jésus-Christ Ressuscité vous bénisse et vous embrasse par son amour!

Le Christ est Ressuscité ! En vérité Il est Ressuscité !

Information for pilgrims

April 2021
M T W T F S S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

Расписание Богослужений:


Суббота 10 апреля - Соборование, Елеосвящение - начало в 10-30 


Суббота 24 апреля - Лазарева суббота и неделя Ваий (переносится с 25 апреля) - Божественная Литургия и благословение ветвей - начало в 10-00 


УЧАСТНИКИ БОГОСЛУЖЕНИЯ ДОЛЖНЫ БЫТЬ ОБЯЗАТЕЛЬНО В МАСКАХ И ДЕРЖАТЬ ДИСТАНЦИЮ