fr up_header_tmp_blue

ЗАМЕТКИ О ПРИХОДЕ

Visite pastorale et œcuménique de Son Éminence l’Archevêque Job de Telmessos à Lourdes

 Visite pastorale et œcuménique de Son Éminence l’Archevêque Job de Telmessos à Lourdes, avril  2015

Partie 1

Les 25 et 26 avril 2015, Son Eminence l’Archevêque Job de Telmessos s’est rendu en visite pastorale et œcuménique à Lourdes sur l’invitation du recteur de la communauté de la Sainte-Rencontre, l’Archiprêtre Georges Ashkov, Doyen du Sud-Ouest de la France.

A son arrivée à Lourdes, l’Archevêque a été accueilli par Son Excellence l’Evêque Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, qui lui a proposé de visiter le sanctuaire de Lourdes. Il lui a raconté l’histoire des dix-huit apparitions de la Mère de Dieu à une jeune fille, Bernadette. Les cœurs remplis de joie, les deux délégations, orthodoxe et catholique, se sont rendues devant la grotte et ont prié ensemble pour tous les chrétiens du monde.

L’échange œcuménique s’est poursuivi à la résidence épiscopale où lors du déjeuner, en présence du recteur du sanctuaire, le père Horacio Brito et du curé de Lourdes, Jean – François Duhar, les deux évêques ont pu échanger sur des thèmes pastoraux et œcuméniques, et envisager une plus étroite collaboration entre nos Églises. Après le déjeuner, poussé par l’envie d’être immergé dans l’eau de source que la Vierge Marie a indiqué à Bernadette, l’Archevêque s’est rendu dans les piscines du sanctuaire.

Docteur Alessandro de Franciscis, médecin permanent et président du bureau des constatations médicales, a également accueillit l'Archevêque Orthodoxe à Lourdes (un événement rare) et lui a expliqué comment les miracles produits à Lourdes sont reconnus. Durant cette visite animée, L’Archevêque Job a rencontré les soignants bénévoles du bureau médical et a partagé un moment de prière avec eux. Touché par sa présence, le Docteur a même demandé à Monseigneur de signer le livre d’or. Ainsi, son Eminence fut le premier évêque orthodoxe à laisser un mot de remerciement et de soutien au bureau médical de Lourdes. « C’est un plaisir de rencontrer un homme aussi sage et intéressant que Monseigneur Job ! », a déclaré le médecin, sourire aux lèvres.

Mais, L’Archevêque Job, tenait également à se rendre au monastère des Dominicaines de Lourdes. Même si quelques bonnes sœurs ne savaient pas vraiment qui il était, sœur Jean - Marie l’attendait impatiemment. Et ce n’est pas par hasard ! « Nous sommes amis depuis beaucoup d’années », a expliqué l’Archevêque. Sœur Jean – Marie est iconographe, elle a étudié l’iconographie orthodoxe en Grèce. « Ma visite à Lourdes était une belle occasion pour se revoir ». Après cette parenthèse amicale, la course contre la montre continua. La délégation de la Mairie et la Maire adjoint de Lourdes attendaient Monseigneur. Fatigué mais enchanté de la rencontre avec les représentants municipaux, Monseigneur a été décoré de la médaille de Lourdes. Quelques photos sur le parvis de la Mairie…

Et l’Archevêque Job était déjà à l’église paroissiale de Lourdes pour bénir les fidèles catholiques. La journée s’est terminée par une conférence sur "L’hymnographie de la Mère de Dieu dans la tradition orthodoxe", donné par l’Archevêque aux Lourdais.

Partie 2

Après un samedi chargé par les rendez – vous avec les représentants religieux et municipaux de la ville de Lourdes. Dimanche matin, c’est avec plein de force et de joie que Son Eminence l’Archevêque Job s’est rendu à la paroisse « Sainte – Rencontre » située à Lourdes.

A l’occasion de la visite pastorale de l’Archevêque Job, une centaine de fidèles sont venus de la région (Tarbes Lourdes, Pau), d’Espagne, de Biarritz, de Toulouse, de Saint-Lizier. Deux choristes et pèlerins de Russie Elena et Anna Moisseva se sont même déplacées pour honorer tous les présents par un magnifique chant.

Les paroissiens étaient impatients ! Ils ont préparé la visite durant des semaines. Les femmes et les hommes ont nettoyé l’Eglise. Pour l’occasion, quelques fidèles ont ramené de nouvelles icônes de leur pays d’origine. Tôt le matin, le stress et le bonheur s’est emparé des croyants. Les mères de famille s’activaient dans la salle de réception pour que la table de la fête soit parfaite. Les pères essayaient de surveiller les enfants et se souvenir des directives données par leurs épouses. Seul Philippe était dehors. Vêtu de son uniforme immaculé, il attendait Monseigneur. Orthodoxe jusqu’au bout de ses doigts, ce Français baptisé en Biélorussie voulait absolument être le premier à accueillir Son Eminence. On entendit le bruit, une voiture s’approchât….

Philippe prit la bénédiction de Monseigneur. De loin, on voyait qu’il lui disait quelque chose : se présenter ou dévoiler quelques secrets de la bataille navale… En tout cas, l’Archevêque souriait. A l’entrée de l’église, le marguillier de la paroisse, Galina Agapova, bouquet à la main, donnait les dernières directives aux filles de Zourab et Marina. « Tenez bien le gâteau les filles », lâcha – t –elle, lorsque Monseigneur apparut.

A ce moment, deux personnes étaient stressées plus que toutes les autres : Mario Abinader et Ygor Tatarintsev. Et ce n’est pas pour rien, aujourd’hui ils allaient être tonsurés par l’archevêque Job en qualité de lecteurs. Mario pour la paroisse de Biarritz et de Lourdes. Ygor pour la paroisse de Biarritz et la communauté de Pampelune. Même si l’angoisse les gagnait peu à peu. Ils ont su la surmonter et l’ont transmise à leurs épouses. Ces dernières, armées de caméras filmaient avec fierté la cérémonie.

La Divine Liturgie commença très vite. L’Archiprêtre Georges Ashkov et le Hiéromoine Alexis (Milyutin) venu de Toulouse, ainsi que le Protodiacre Ioann Drobot, ont concélébré l’Archevêque. Les fidèles participaient de manière active : les Géorgiens ont lu tous en chœur le « Notre Père », puis, les Français, les Roumains et même les Arabophones les ont suivis ! Plus que jamais la paroisse de Sainte – Rencontre voulait manifester sa multinationalité.

A la fin de la Divine Liturgie, tout le monde s’est empressé pour recevoir la bénédiction de leur pasteur. « Il ne reviendra pas avant 10 ans », a dit une femme à l’autre. « La communion, et la bénédiction de la part de l’Archevêque, quelle grâce !!! », confirma sa voisine.

Certains, émus et après quelques moments de réflexion « Je n’ai pas demandé la bénédiction pour mon futur voyage », ont même bénéficié d’une double, voir triple bénédiction épiscopale.

La table des fêtes a réchauffé le cœur des croyants. Entouré d’attentions extrêmes, Monseigneur Job a assisté au défilé de fidèles tenant à le remercier et lui souhaiter une longue vie. Une paroissienne de Toulouse ayant appris l’amour de l’Archevêque pour la Sibérie, lui a chanté une chanson reflétant la beauté de cette région. Les enfants, à leur manière, ont aussi montré leur intérêt pour cet événement. Ainsi, Nicolas Ashkov a tout simplement demandé à Monseigneur :

- Je sais que vous êtes Canadien. Vous regardez donc les matches de hockey ? Vous supportez quelle équipe ?

- Tu sais, je n’ai pas beaucoup de temps. Mais quand j’étais plus jeune, je supportais l’équipe de Montréal ! Et toi ? – lui a répondu Son Eminence, agréablement surpris par cette question inhabituelle

- Quand c’est le championnat international, je suis pour la Russie. Et quand ce sont des matches de NHL, je suis pour les Penguins de Pittsburgh, a répondu fier de lui le jeune serviteur.

D’autres petits, poussé un peu par leurs parents se sont présentés devant Monseigneur. Innocents, ils lui demandaient une bénédiction. L’Archevêque a accordé un peu de temps à chacun. Personne n’est reparti sans une bénédiction, un sourire ou une promesse de prière.

Lien ver les photos

par Anna Ashkova, 2015

July 2017
M T W T F S S
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

Расписание Богослужений:


Суббота 15 июля 2017 года - Праздник Первоверховных Апостолов Петра и Павла (переносится с 12 июля) - Божественная Литургия - Начало в 10-00 


Суббота 19 августа 2017 года - Преображение Господне - Божественная Литургия, освящение плодов нового урожая - Начало в 10-00