fr up_header_tmp_blue

Под омофором Вселенского Константинопольского Патриарха и по благословению управляющего Архиепископией церквей русской традиции в Западной Европе, Архиепископа Гавриила, организован Православный приход Сретения Господня в городе Лурд

                      ДОРОГИЕ ПАЛОМНИКИ !  pilgrim icon pilgrim icon2 Pilgrim people

Если вы планируете свой визит в Лурд и хотите, чтобы отец Георгий специально провел для вас Службу, пожалуйста, сообщайте об этом заранее не менее чем за две недели по номерам телефонов и электронной почте, указанной в разделе "Контакты".

От имени Приходского Совета
Настоятель о. Георгий

Слово о Вере - Qui est chretien

 СЛОВО О ВЕРЕ Qui est chrétien? par Mario Abinader Au Liban, le qualificatif chrétien occupe une large part de l’espace individuel, politique, communautaire, socioculturel, religieux et même militaire. Déclinée en de multiples variantes, la notion de chrétien apparaît sous des formes diverses : comme une conviction religieuse personnelle, un parti politique, une identité sociale, une particularité culturelle, une philosophie ou un style de vie. À l’évidence galvaudé, le qualificatif de chrétien est devenu un mot générique, un fourre-tout, qui a fini par contenir des conceptions, des éthiques, voire des actions, souv...

Читать...

Слово о Вере - Радикально о вере в Бога

 СЛОВО О ВЕРЕ Радикально о вере в Бога К сожалению, вынуждена признать прискорбный факт : xристианство уже давно держится только на общерелигиозном принципе культа, т.е. на том, что есть во всех религиях и всегда было: посты, праздники, обряды, предписания, табу, а так же идея о высших силах, которые покарают плохих мальчиков и девочек, если они плохо ели кашку. А ведь для этого всего Христос не нужен, вы найдете это все где угодно. Сегодня можно увидеть как все специфически христианские идеи с треском провалились: скорый конец света оказался ложной идеей, апостолы и первохристиане свято верили, что Второе Пришествие застанет их чуть ли не в ближайшие десятилетия, однако воз и ныне там. Иисус не есть Христос, т.е. не Мaшиах Ветхого Зав...

Читать...

La Mère de Dieu La THEOTOKOS dans l’Orthodoxie

 СЛОВО О ВЕРЕ Diacre Maron ABINADER La Mère de Dieu, La THEOTOKOS, dans l’Orthodoxie Cet exposé a été présenté lors de la rencontre interreligieuse pour la paix, organisée par l’amitié Monfortaine de Biarritz, le 10 Juin 2018, sur le thème : « Marie, mère de Jésus, pont entre les religions ? » Dans sa majeure partie, cet exposé se base sur des extraits de l’ouvrage du Protopresbytre Alexis Kniazeff sur la vénération orthodoxe de la Mère de Dieu (institut Saint-Serge). Il fait également référence à des écrits de Vladimir Lossky, du Père Alexandre Schmemann et de...

Читать...

Слово о Вере - Цезаропапизм и папоцезаризм

СЛОВО О ВЕРЕ СОВРЕМЕННОЕ БОГОСЛОВИЕ   Денис Жданов: "Цезаропапизм и папоцезаризм"   Об авторе. Д.Жданов в 1999 г. получил магистерскую степень по истории, философии и политическим наукам от унивреситета им. Гумболдт в Берлине, доктроскую степень по философии в 2005 г. от университета им. Гёте во Франкфурте. С 2011 г. является профессором в "Duale Hochschule" или "Cooperative State University" в городе Хайлбронн (Heilbronn). На данный момент проживает в Германии в городе Висбаден (Wiesbaden).   Введение Слова ап. Павла «нет власти не от Бога» (Рим. 13:1), указывают на положительную роль государства в путях Царствия Божия, но в первые века Христианство относилось к окружающему его языческому римскому государству одн...

Читать...

Слово о Вере - Тезисы Болотова и теория Гарика-Клемана - Ферреро

 СОВРЕМЕННОЕ БОГОСЛОВИЕ Екатерина Ферреро Православный Свято-Сергиевский Богословский Институт, Париж Статья: Тезисы Болотова и теория Гаррига-Клемана о Филиокве (на основе одноименного реферата)   Введение. В IV веке Великие каппадокийцы, Василий Великий, Григорий Богослов и Григорий Нисский в своих трудах обработали христианскую триадологию (учение о Троице). Суть учения сводилась к следующему: Бог един по существу, но троичен в Лицах: Отец, Сын и Святой Дух, Троица единосущная и нераздельная. Ипостаси, или лица Троицы, отличаются отношением друг к другу: Бог Слово и Бог Святой Дух имеют вечное и единое начало — Бога Отца. Бог Слово вечно «рождается» только из Отца, а Святой Дух вечно «исходит»...

Читать...

Слово о Вере - Старообрядчество - Озерецковский

 СОВРЕМЕННОЕ БОГОСЛОВИЕ Лекция по русской истории "Старообрядчество" Михаил Геннадиевич Озерецковский, доктор богословия Православный Свято-Сергиевский Богословский Институт, Париж   Мы начнём с середины XVII века ибо этот период является переломным, то есть русское средневековье, традиционная Русь постепенно открывается западному влиянию. До этого было смутное время, а именно : татарское иго длившееся больше века, 115 лет и закончившегося покорением царства Казанского (1552 г.) и Астраханского (1557 г.). Два самозванца : Лже Димитрий (Гришка Отрепьев) и оккупация Москвы поляками (1605 г.), второй Лже Димитрий (Тушинский вор) и вторичная оккупация Москвы, это с лёгкой руки иезуитов, надеявшиеся католизировать Московию. Российская...

Читать...

Слово о Вере - Le signe de la Croix dans la Tradition orthodoxe M.Stavrou

 СЛОВО О ВЕРЕ Le signe de la Croix dans la Tradition orthodoxe (православный богослов Michel Stavrou, Institut Saint-Serge, Paris) Avant toute chose je voudrais rappeler que l’appartenance à l’Orthodoxie se définit non pas par l’adhésion à une institution, à une culture, à une croyance, ni même par une simple confession mais par le partage ecclésial de la vie en Christ expérimentée dans l’Ecriture et les sacrements, de façon conforme à la Tradition apostolique. Cela implique sans doute une croyance, une confession, une fécondation des cultures, mais le mystère même de la foi dépasse tous ces aspects. Le...

Читать...

Слово о Вере - Le rôle de l’évêque dans l’Église locale

 СЛОВО О ВЕРЕ Article dans "L'Eglise Catholique à Paris" Le rôle de l’évêque dans l’Église locale (православный богослов Michel Stavrou) À l’occasion de la démission de l’archevêque Gabriel, Professeur Michel Stavrou, Institut Saint-Serge (Paris), a présenté ce portrait du rôle d’évêque dans l’Église locale. Nous remercions le Professeur Stavrou et le Feuillet de l’Exarchat du mois février 2013, de nous permettre de le publier. Lorsqu’on désire exposer de manière même sommaire le rôle de l’évêque dans l’Église locale, il est indispen...

Читать...

Слово о Вере - Наказание и милосердие - fr

 СЛОВО О ВЕРЕ Le châtiment et la miséricorde en France 15 septembre 2015 En français, il existe le mot aumônier. Il désigne un prêtre ayant un ministère précis. Il y a des aumôniers dans les hôpitaux, à l’armée, pour les pèlerins… Archiprêtre Georges Ashkov est aumônier dans les prisons. Chaque mois, il rend visite aux prisonniers du Sud-Ouest de la France. En exclusivité pour L'Observateur russe, père Georges a accepté d'expliquer tous les plaisirs et les difficultés de sa mission de prêtre aumônier. «Initialement, en France, il y avait seulement quelques aumôniers orthodoxe...

Читать...

Слово о Вере - Наказание и милосердие - rus

 СЛОВО О ВЕРЕ Наказание и милосердие во Франции 15 сентября 2015 Во французском языке, существует слово омонье (aumônier). Этот термин определяет священника несущего специальное служение. Есть омонье в больницах, в армии, для паломников... Протоиерей Георгий Ашков является омонье для тюрем. Каждый месяц, он навещает православных заключённых юго – запада Франции. Специально для Русского Очевидца, отец Георгий согласился объяснить все прелести и трудности своей церковной миссии. «Изначально, во Франции, было только несколько православных омонье. Но в 2011 году, появилась необходимость расширить это служение, духовенство откликнулось на призыв Церкви. Старшим над всеми омонье (aumônier national) был назначен Еписко...

Читать...

 СЛОВО О ВЕРЕ

Qui est chrétien?

par Mario Abinader

Au Liban, le qualificatif chrétien occupe une large part de l’espace individuel, politique, communautaire, socioculturel, religieux et même militaire.

Déclinée en de multiples variantes, la notion de chrétien apparaît sous des formes diverses : comme une conviction religieuse personnelle, un parti politique, une identité sociale, une particularité culturelle, une philosophie ou un style de vie.

À l’évidence galvaudé, le qualificatif de chrétien est devenu un mot générique, un fourre-tout, qui a fini par contenir des conceptions, des éthiques, voire des actions, souvent incohérentes et parfois contradictoires.

Dans ce contexte pourvoyeur de confusion, on peut légitimement s’interroger : au fait, c’est quoi exactement un chrétien ? Qui est véritablement chrétien ?

Pour être en mesure d’authentifier un chrétien, il faut d’abord connaître les éléments fondamentaux qui le caractérisent, pour ensuite constater si ces éléments se retrouvent chez les personnes qui se disent chrétiennes, ou les groupes qui se qualifient de chrétiens, qu’ils soient politiques, sociaux ou religieux.

Dans une démarche qui vise à préciser ce qui caractérise fondamentalement un chrétien, je resterai aussi basique et objectif que possible, en m’appuyant sur les sources directes qui traitent du sujet.

Très simplement, le terme de chrétien est relatif au Christ.

Pour la communauté chrétienne, le Christ est l’incarnation de la deuxième personne de la Trinité divine. Devenu homme, tout en étant Dieu, sans confusion ni division (concile de Chalcedoine, an 451), le Christ est venu sur terre, il y a 2019 ans, a délivré un enseignement précis, a été injustement condamné à mourir sur la croix et est ressuscité. Il a ainsi permis la victoire sur la fatalité de la mort et ouvert la voie de la résurrection éternelle, aux humains qui croient en lui et appliquent son enseignement.

Pour le chrétien, Dieu est devenu homme pour que l’homme devienne Dieu (saint Irénée de Lyon). Quant aux modalités de cette réalisation, le Christ lui-même les a spécifiées : « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. »

Ainsi, le christianisme n’est pas une théorie abstraite, mais la mise en pratique concrète d’une confession de foi. Le chrétien confesse sa foi au Christ-Dieu et manifeste son amour pour lui, dans les faits, et par l’observation de ses enseignements : « Celui qui a Mes commandements et qui les garde, voilà celui qui M’aime. »

Le moyen le plus adéquat de préciser les fondements de cette affiliation au Christ est de se référer aux paroles du Christ lui-même, consignées dans l’Évangile, que les chrétiens appellent aussi : la révélation divine.

Je n’ai ni la prétention ni la capacité de présenter de manière exhaustive le contenu de l’Évangile. Je me contenterai donc de citer quelques brefs extraits, en essayant, dans la mesure de mes moyens, d’interpréter ce que le Christ a voulu dire, dans le but de mieux appréhender ce qui définit l’homme chrétien.

Le Christ a enseigné :

« Festoyons ! Car mon fils que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé... » Dans cette parabole du fils prodigue, le Christ explicite le point névralgique de la relation de l’homme à Dieu : le repentir. C’est en effet le repentir qui induit la conversion, c’est-à-dire le changement en profondeur des dispositions intérieures de l’homme. Car nul homme n’obtient le salut par ses mérites propres, puisque tous les hommes sont dégradés par l’accumulation de leurs erreurs. C’est seulement par la grâce que l’homme est sauvé. La grâce est cet amour immérité que l’Esprit-Saint de Dieu déverse dans le cœur de l’homme, quelles que soient ses errances et ses erreurs, dès lors que celui-ci « rentre en lui-même » et décide librement de « retourner vers son père ». Ainsi transformé par la grâce, cet homme « nouveau », porté par une joie indicible, s’emploie à s’imprégner de l’enseignement du Christ et à observer ses commandements.

Voici un aperçu de quelques enseignements, puisés dans les paroles mêmes du Christ :

« Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu » pour marquer la nécessité de gérer correctement ses obligations temporelles et citoyennes, sans pour autant perdre de vue l’essentiel, c’est-à-dire l’attachement de l’homme à son Créateur.

« Observez la beauté des lis des champs qui poussent, ils ne peinent ni ne filent... » pour souligner la fatuité et la futilité d’amasser les richesses terrestres et les beautés artificielles, tant celles-ci sont abondamment offertes, sans effort particulier de leur part, à ceux qui placent leur destinée entre les mains de Dieu.

« L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu » pour exprimer qu’il est essentiel pour l’homme de maintenir l’équilibre global de son être (corps + âme + esprit), en insérant dans son quotidien le détachement de la matière et un appétit pour la spiritualité.

« Ne jetez pas la première pierre » pour appeler à plus de compassion et d’équité, en se projetant un minimum à la place d’une personne condamnée, entièrement soumise à notre jugement.

« Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère, alors que la poutre qui est dans ton œil, tu ne la remarques pas ? » pour inciter à l’autocritique et à la tempérance vis-à-vis de l’autre, plutôt que de lui sauter au cou et de lui trouver tous les maux de la terre.

« Les derniers seront les premiers... » pour révéler la paix intérieure et la joie indicible que procurent l’humilité et le service des démunis.

«...et les premiers seront les derniers », pour rappeler aux puissants de cette terre qu’ils finiront tous sous terre, et leur signifier que les manigances et les compromissions dont ils auront usé pour dominer ne feront que les desservir quand viendra le temps de rendre des comptes, car « tout ce que vous ferez au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites ».

« Tends l’autre joue » pour attirer l’attention sur la puissance insoupçonnée et inégalée, rédemptrice et régénérante, du pardon.

« Aimez vos ennemis » pour nous amener à saisir toute la profondeur de cette équation mystère : la guerre suscite systématiquement un temps de guerre, quand l’amour suscite systématiquement un temps de paix.

« Le Royaume des cieux est en vous », pour rappeler que la réalisation du chrétien ne lui est pas extérieure, elle ne se trouve pas dans le monde, mais en lui. C’est ainsi qu’il peut goûter, ici et maintenant, à la félicité du royaume céleste, par le recueillement intérieur, la prière et la fidélité à l’enseignement du Christ.

« Aimez-vous les uns les autres, c’est à cela qu’on reconnaîtra que vous êtes mes disciples. »

Le corollaire de cette phrase est sans appel : celui qui n’aime pas son prochain est de facto le serviteur du diable et non le chrétien qu’il prétend être. Il ne doit donc pas être reconnu comme tel.

En effet, c’est par obéissance au Père et par un don surabondant d’amour que le Christ, qui est « doux et humble de cœur », a rénové la condition humaine. Donc, tout naturellement, c’est à travers son obéissance au Christ et sa propension à rénover le monde par la loi de l’amour que l’on reconnaît son disciple.

La lumière d’un tel disciple « ne doit pas être cachée sous le boisseau, mais mise sur le chandelier afin d’éclairer tous les habitants de la maison ».

Voilà, en conviction, quelques-unes des caractéristiques du chrétien.

Quant à l’adéquation de ces caractéristiques avec ceux qui se réclament de la chrétienté, elle ne peut pas se vérifier sur la place publique, car il ne s’agit pas d’une affaire exclusivement humaine, mais d’une affaire divino-humaine.

L’authentification du chrétien ne peut donc se faire que dans le secret de sa relation personnelle avec le Christ. Une relation intime liant la personne humaine vivante et le « vivant, celui qui est venu, qui vient et qui viendra ».

De cette relation vivante dépend la réponse intime que le chrétien est susceptible de recevoir, face à cette interrogation qui travaille sa conscience, et toutes les consciences, depuis deux millénaires et pour l’éternité : suis-je chrétien ?

Information for pilgrims

November 2019
M T W T F S S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

Расписание Богослужений:


Суббота 12 октября 2019 года - Покров Пресвятой Богородицы - Божественная Литургия - Начало в 10-00 


Суббота 2 ноября 2019 года - Поминовение усопших, Дмитриевская родительская суббота. Великая Панихида - Начало в 10-30 


Суббота 23 ноября 2019 года - Праздник Великомученика Георгия. Божественная Литургия, братская трапеза - Начало в 10-00